vendredi, novembre 26, 2021

Buy now

Comment choisir une solution de paiement en ligne pour son e-commerce ?

Évaluer et mettre en place une solution de paiement en ligne pour votre e-commerce n’est pas chose aisée, surtout avec la multitude d’offres disponibles sur le marché. Cependant une solution de paiement en ligne (PSP) contribuera de manière significative au taux de conversion de votre site e-commerce. C’est un dispositif qui améliore l’expérience client. Alors, quelle PSP choisir ?

Que vous possédiez un site e-commerce ou, que vous souhaitiez simplement maintenir votre présence en ligne, vous voulez offrir à vos clients un système de paiement sécurisé, rapide et simple d’utilisation…
Par conséquent, la solution de paiement choisie doit répondre aux besoins de votre entreprise et du client.

Solution de paiement en ligne e-commerce : comment faire le bon choix ?


Afin de pouvoir accepter les paiements en ligne, en étant en mesure de traiter les cartes de crédit ou de débit, votre site e-commerce utilise une passerelle de paiement.

Choisir un prestataire de services de paiement adapté déterminera :
-> les devises acceptées,
-> les modes de paiements proposés,
-> les frais de transaction,
-> la rapidité à laquelle le paiement est crédité sur votre compte marchand.

Une fois en place, il est primordial de vous assurer que le choix et les mesures mises en œuvre correspondent aux besoins de vos utilisateurs, afin de leur apporter efficacité et satisfaction.

Face à un parcours client omnicanal, vous devez répondre à deux problématiques majeures liées au paiement en ligne :

-> fluidité
-> sécurité

Afin de garantir une expérience client singulière et éviter l’abandon de panier.

Quelle solution de paiement en ligne e-commerce choisir ?


Il n’existe pas, à proprement parler, de “meilleure solution”. Mais, il existe des solutions adaptées à divers projets et basées sur des besoins et des objectifs spécifiques.

Une phase de réflexion est donc indispensable avant de vous lancer :

-> Votre site e-commerce s’adresse t’il aux particuliers ? Aux professionnels ? Aux deux ?
-> Avez-vous besoin d’une solution adaptée à l’international ?
-> Quel est le panier moyen attendu ?
-> Comment la PSP sera intégrée sur votre site ?
-> Quel type d’abonnement vous convient ?
-> Quel système de commission ou d’abonnement utiliserez-vous pour amortir les coûts de la PSP ?

Les solutions de paiement proposées dans la majorité des boutiques e-commerce sont souvent les mêmes :

-> CB avec possibilité de paiement en plusieurs fois,
-> virement bancaire,
-> chèques cadeaux,
-> porte-monnaie en ligne type PayPal ou Lydia.

C’est pourquoi vous devez pouvoir vous différencier des concurrents en proposant d’autres moyens de paiement à vos clients, car ces derniers peuvent décider d’abandonner leur achat s’ils ne trouvent pas l’option de paiement qu’ils souhaitent.

Et, dans un environnement de plus en plus compétitif, il est alors primordial de prendre les bonnes décisions dès le départ, pour augmenter vos chances de réussite.

Le contrat de vente à distance : quel intérêt pour le e-commerce ?

Parmi les nombreuses solutions de paiement proposées sur le marché, bénéficier ou non d’un contrat de vente à distance (VAD) peut faire toute la différence.

Principalement proposé par les banques traditionnelles et les prestataires accrédités par l’ ACPR, le contrat de vente à distance lie le prestataire de services de paiement et le commerçant. Il présente deux intérêts majeurs :

-> Au moment du paiement, le fait qu’il soit redirigé vers une page web spécifique, portant le logo d’une banque traditionnelle, rassure le client sur la protection de ses propres coordonnées bancaires.

-> La banque est juridiquement seule responsable des paiements pour lesquels elle délivrera son accord, le contrat VAD offrant une garantie de paiement pour chaque transaction effectuée.

Une protection qui s’accompagne également de garanties en situation de fraude ou dans le cas d’un litige avec un client.

Mais cette protection a un prix. Les solutions de paiement VAD présentées par les banques sont forcément plus chères que celles des prestataires indépendants. Et l’éligibilité à un contrat VAD est conditionnée par un examen de votre activité par le PSP.

C’est pourquoi vous devez préparer soigneusement votre dossier avant de demander un contrat VAD, afin de rassurer votre prestataire de services de paiement sur la rentabilité de votre entreprise.

Ainsi, le choix du modèle de PSP dépendra de votre situation et de votre estimation du risque contentieux lié à votre affaire.

A défaut de contrat, c’est le commerçant qui supportera les coûts en cas de litige jusqu’à sa résolution. Par exemple, si un client ouvre une réclamation, affirmant qu’il n’a pas reçu une commande, le commerçant ne sera pas payé s’il ne peut apporter la preuve que le produit a bien été remis au client.

Le contrat de vente à distance précise :
-> Votre activité commerciale,
-> votre modèle économique,
-> les moyens de paiement mis à votre disposition,
-> les conditions tarifaires mises en application par votre prestataire.

Optez pour une solution de paiement en ligne adéquate.

Solution de paiement traditionnelle proposée par les banques avec un contrat VAD :

Choisissez une solution de paiement traditionnelle auprès d’une banque si vous souhaitez assurer la sécurité de la transaction pour vos clients.

-> La crédibilité d’une banque vous aide vraiment à augmenter la confiance accordée par vos clients.

Les offres bancaires vous apportent un accompagnement complet, tant dans la création de votre boutique e-commerce que dans l’administration des paiements de vos clients.

Veuillez noter que vous disposez d’un compte bancaire dédié à votre activité professionnelle, pour votre plateforme e-commerce. Vous devez conclure un contrat avec votre agence bancaire.

Les frais de services bancaires sont plus élevés que ceux des prestataires indépendants.

Solution de paiement en ligne proposée par les prestataires indépendants :

Il existe diverses plateformes indépendantes permettant aux sites de commerce électronique d’intégrer des solutions de paiement en ligne.

Les services de paiement indépendants sont généralement bon marché (les frais de transaction sont généralement limités), mais ils n’ont pas les mêmes garanties que les institutions bancaires.

Certains prestataires indépendants proposent un contrat de vente à distance.

Les porte-monnaie de paiement en ligne : une solution de paiement en complément de la carte bancaire.

Si les Français utilisent la carte bancaire pour effectuer 80% de leurs paiements, l’utilisation croissante des porte-monnaie en ligne représente aujourd’hui environ 10 % du marché.

Avec des solutions comme PayPal ou Lydia, le client peut payer en ligne sans fournir ses coordonnées bancaires à des tiers.

C’est une solution facile et rapide à mettre en place, mais qui nécessite néanmoins que le client crée un compte auprès du fournisseur de porte-monnaie en ligne.

Les prix commerciaux peuvent s’avérer élevés et les possibilités limitées par rapport aux solutions de paiement traditionnelles.

Par conséquent, une e-boutique ne pourra pas se concentrer exclusivement sur l’utilisation de solutions de porte-monnaie en ligne lors de son développement. Ils sont à utiliser pour compléter une solution de paiement par carte bancaire, afin de répondre aux besoins et aux habitudes des clients.

Quels sont les frais généralement facturés par les banques ou PayPal?

Paiement via votre banque en VAD :

Selon les banques, la politique tarifaire est variable et peut donc être concurrentielle.

Vous devez prendre rendez-vous avec votre conseiller bancaire dans votre agence habituelle pour effectuer une demande d’ouverture d’un contrat de vente à distance (VAD).

Les frais à prévoir avec un contrat de vente à distance sont :

-> les frais de contrat,
-> votre abonnement mensuel,
-> le coût fixe par transaction,
-> la commission pour chaque transaction (de 0,50% à 1,5%).

Paiement via PayPal :

Cette solution est généralement recommandée pour démarrer une entreprise de commerce électronique.

Pour chaque transaction effectuée dans votre boutique e-commerce, PayPal facture des commissions allant de 1,9% à 3,4 %.

Le virement des paiements sur votre compte courant entraîne des frais d’utilisation du réseau de cartes bancaires et correspond à 0,25 €.

L’ouverture d’un compte est gratuite pour le commerçant comme pour le client.

Veuillez noter que le client n’est pas obligé d’avoir un compte PayPal enregistré et peut payer directement avec sa carte de crédit.

Derniers conseils pour le choix et la mise en place de votre solution de paiement en ligne.

Lors du choix de votre solution de paiement en ligne, il est essentiel de prêter attention aux détails suivants :
-> Demandez à votre prestataire s’il est possible de personnaliser la page de paiement.

En effet, il vaut mieux avoir une page de paiement à l’effigie de votre boutique, plutôt qu’une page de paiement avec une charte graphique totalement différente.

-> Assurez-vous que votre prestataire de services crédite votre compte en moins de 48 heures.

Certains prestataires imposent un montant minimum d’encaissement avant d’effectuer un paiement, d’autres établissent fixent une fréquence définie ou ne transfèrent les fonds qu’après une échéance de temporisation de 7 à 45 jours… Des délais de paiement trop longs peuvent engendrer de graves déconvenues pour votre trésorerie.

-> Choisissez une solution de paiement qui offre l’opportunité de personnaliser votre libellé.

En utilisant le nom de votre e-boutique, vous évitez tout malentendu pour vos acheteurs, qui pourraient avoir le sentiment qu’une autre entreprise le facture. C’est un point essentiel à prendre en compte dans l’instauration d’un climat de confiance entre le commerçant et son client.

-> Faites attention aux coûts cachés de certaines solutions de paiement, comme la facturation minimum, la facturation de transactions inachevées, les options payantes…

-> Un back office d’administration des paiements vous offrira un accès total à l’ensemble de vos transactions, statistiques et reporting, ainsi qu’un dispositif de réconciliation financière, souvent proposé par les PSP bancaires. Sans cet outil, cette opération récurrente et ennuyeuse peut devenir un véritable cauchemar pour votre comptabilité.

-> Renseignez-vous sur le service après-vente. Choisissez un prestataire avec qui vous aurez un interlocuteur technique consacré, qui sera en mesure de vous aider à mettre en place et, donc, à optimiser les modes de paiement de votre e-boutique.

Crédit photo : Pickawood

Articles similaires

Rester connecté

3,378FansLike
29FollowersFollow

Derniers articles